Skip to main content

Randonnée hivernale

C’est Francesco Petrarca qui a commencé. Il est considéré comme le premier randonneur «sans but» historiquement documenté. C’était bien évidemment en été puisque la randonnée hivernale n’en était même pas à ses débuts au XIVe siècle. Ça a bien changé. L’infrastructure est maintenant bien en place. En guise d’équipement, des vêtements et chaussures appropriés suffisent. C’est aussi facile que cela de plonger dans la blancheur de la Région de la Jungfrau.

Toutes les offres

Suivez les panneaux et les poteaux violets.

La seule aptitude nécessaire à ce plaisir hivernal est: savoir «marcher». Bien, tenons ici cette aptitude pour acquise. Ensuite, tout se déroule relativement sans complications et sans stress. Les sentiers de randonnée hivernale sont signalés par des panneaux violets et sont bien préparés. La façon la plus simple de se rapprocher de l’hiver.

Randonnées hivernales en toute sécurité.

Bien entendu. Nous sommes heureux d'observer la signalisation du service des avalanches. Et évidemment: nous évitons aussi les chemins fermés. Il serait absurde de quitter les sentiers balisés. Nous ferions que perturber la vie sauvage. Et logiquement, nous ne laissons pas nos déchets dans la nature. Sûrement pas. Nous ne sommes pas comme ça.

Toutes les offres

150 Resultate

Réservez un hôtel ou un appartement de vacances !





...et des services supplémentaires !

Vous êtes intéressé par nos services et offres complémentaires?